11 novembre 1940, premier geste d’une résistance collective

11 novembre 1940, premier geste d’une résistance collective

Si les recueillements individuels sont autorisés à l’occasion de la commémoration de l’armistice de 1918, les manifestations sont d’emblée interdites.

Le 11 novembre 1940, des citoyens, dont de nombreux jeunes, bravent cependant l’interdiction à Paris. Les Allemands et la police française arrêtent plus de cent manifestants et font de nombreux blessés. C’est le premier geste d’une résistance collective.

Le MRN conserve les deux seules photos de cette journée.

photo du 11 novembre 1940
Fleurissement de la tombe du Soldat inconnu à Paris – photographies pour le journal collaborationniste Le Matin, 11 novembre 1940 | MRN/fonds photographique dit du Matin, 1997
Photo du 11 novembre 1940
Fleurissement de la tombe du Soldat inconnu à Paris – photographies pour le journal collaborationniste Le Matin, 11 novembre 1940 | MRN/fonds photographique dit du Matin, 1997

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.