Le projet de Musée nouveau

Le projet de Musée nouveau

Depuis 1965, le Musée de la Résistance nationale œuvre pour répondre à une nécessité essentielle : offrir aux citoyens une structure originale pour transmettre l’histoire de la Résistance. Aujourd’hui, le musée ouvert en 1985 à Champigny-sur-Marne dans le parc « Vercors » ne répond plus aux enjeux de demain de présentation muséographique comme de médiation. Un musée nouveau est donc nécessaire.

C’est pourquoi le département du Val-de-Marne a offert de mettre à disposition le bâtiment « Aimé Césaire », construit en 2006 par l’agence Lelli, au bord de la Marne, près du centre-ville et de la future nouvelle gare de Champigny-sur-Marne du métro Grand Paris Express. Ce nouveau site accueillera l’exposition permanente du MRN et ses activités pédagogiques. L’ancien site, rebaptisé « Jean-Louis Crémieux-Brilhac », sera consolidé pour être en totalité le lieu de conservation de la collection et le centre de documentation et de recherche.

Espace Aimé Césaire (musée nouveau) – extérieurs. © Agence Lelli ArchitecteS
Espace Aimé Césaire – extérieurs. © Agence Lelli ArchitecteS

Ces deux sites permettront demain de pleinement conserver et valoriser la très grande richesse de la collection d’archives et d’objets du MRN, qui contribue depuis des années à la réalisation de nombreuses expositions temporaires et de médiations, culturelles, pédagogiques et scientifiques.

Associés à la force du réseau national du MRN et de ses dix-huit musées dans toute la France, grâce à ses nombreux partenaires, ces deux sites fondent un nouveau projet global qui marque un tournant dans l’histoire du MRN : être un musée exposant l’une des plus importantes collections sur l’histoire de la Résistance, un espace de médiation culturel et citoyen, un acteur de la communauté éducative et un lieu de la recherche.

Ce projet de musée nouveau réunit autour de l’association du MRN et de son réseau, la mairie de Champigny-sur-Marne, le département du Val-de-Marne, le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture, la DRAC Île-de-France, le Service des Musées de France, la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA – Défense), demain la région Île-de-France et la Fondation du Patrimoine, et de nombreux mécènes. Grâce à ses partenaires, les études sont en cours pour permettre de débuter à l’été 2017 les travaux d’aménagement dans l’Espace Césaire puis ceux de l’Espace Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Ce projet entend faire du MRN un outil au service d’une transmission et d’un enseignement réussis d’une histoire de la Résistance que Jean-Louis Crémieux-Brilhac, ancien président du Conseil scientifique du musée, avait décrite comme « un rassemblement de libertés dans une école de liberté ».